Entrez dans la danse, cycle printemps 2021

La liberté d’être soi, de faire son propre chemin, de se créer un destin, d’aimer qui on choisit d’aimer, sans subir aucune influence, même celles imposées à la naissance, son genre, son origine. Quoi de plus grisant. Quoi de plus flippant. Combien de personnes qui découvrent la danse libre, quand ils arrivent au studio, sont grisés, emportés par le souffle de liberté qui règle dans l’atelier. Pas de miroir pour réfléchir, mais le regard bienveillant dans lequel on peut enfin se reconnaître au-delà de tout jugement. Pas de protocole, mais un cadre soutenant. Libres ! Parfois, l’enthouisiame retombe vite : la liberté est exigeante. Comment faire quand on a épuisé tout ce que l’on sait faire, qu’on se met à tourner en rond, qu’on est perdus, qu’on n’arrive plus à suivre… Qu’on est pris dans ses patterns ses schémas de répétition, sans savoir comment en sortir. Car la première chose qu’on rencontre quand on est tout à coup « libres » c’est combien on est en fait confiné, limité, encombré, enlisé… La liberté dans le mouvement demande une infinie tendresse, patience et… discipline ! C’est une pratique, cela veut dire qu’on y revient encore et encorne, et encore et que c’est sans fin. C’est comme voyager : on oublie tout à coup la destination et on s’intéresse enfin au chemin pour y aller. C’est même cela qui devient le voyage. Retrouver le goût du voyage, de la transition, de l’entre-deux, en abandonnant tout projet de changement, d’efficacité, de rendement, c’est peut-être la condition même de toute transformation. Pour se rencontrer enfin pour qui l’on est. : toujours en devenir, mouvement, en cours…
Et comme disait Maître Dogen, du bouddhisme Zen, un précepte qu’on pourrait très facilement transposer à la danse et à l’existence en général :
« Etudier la voie du bouddha, c’est s’étudier soi-même / S’étudier soi-même, c’est s’oublier soi-même / S’oublier soi-même, c’est être éveillé par 10000 choses »… Mise en pratique mercredi 19 mai, en ligne, pour un nouveau cycle d’exploration du mouvement et du processus créatif, selon la trame Open Floor, avec encore cette fois l’écriture spontanée et d’autres médiums créatifs.
Infos pratiques : Horaires : 20 – 22 h. PAF : 20 euros. Inscription obligatoire. Code Zoom envoyé à réception du paiement.

Posted under: Uncategorized

Comments are closed.